Interdiction des armes nucléaires

Alyn Ware, défenseur des droits de l’homme, raconte les coulisses de la manière dont lui et son équipe juridique ont obtenu et gagné le procès de 1996 contre les armes nucléaires devant la Cour Internationale de Justice et l’impact que cela a eu sur la politique et la pratique. M. Ware explique pourquoi ils ont choisi de porter l’affaire devant la Cour Internationale de Justice – concernant le différend entre les États-Unis et la Nouvelle-Zélande sur l’interdiction des navires de guerre nucléaires par les États-Unis ; comment ils sont arrivés devant la Cour – en battant les États dotés d’armes nucléaires et leurs alliés à l’ONU ; comment ils ont gagné l’affaire – malgré une majorité de juges provenant d’États dotés d’armes nucléaires et d’États alliés ; et l’impact de l’avis à l’époque et aujourd’hui.

M. Ware est un éducateur pour la paix et un militant international pour la paix et le désarmement. Il est cofondateur et coordinateur mondial de l’organisation Parliamentarians for Nuclear Non-proliferation and Disarmament (États-Unis), directeur des programmes de paix et de désarmement du World Future Council (Allemagne), directeur du Basel Peace Office (Suisse) et représentant international d’Aotearoa Lawyers for Peace (filiale néo-zélandaise de l’Association internationale des avocats contre les armes nucléaires). Auparavant, il a été directeur exécutif du Lawyers’ Committee on Nuclear Policy (États-Unis). Il a remporté plusieurs prix pour la paix, notamment le Right Livelihood Award (Suède), l’Alliance for Nuclear Accountability Award (États-Unis), le World Peace Award (Canada), le United Nations International Year for Peace Award (Nouvelle-Zélande) et le Winston Churchill Memorial Trust Award (Nouvelle-Zélande), et a été proposé plusieurs fois pour le prix Nobel de la paix.

Partager ce contenu :

241 videos linked to the post: