L’animal cloné et génétiquement modifié : historique, réalisations, évaluations officielles

Gilles Eric SERALINI, Professeur de biologie moléculaire à l’Université de Caen.

Pour la première fois dans l’histoire, notre espèce acquiert la capacité de transformer toutes les formes de vie qui l’entourent, ainsi qu’elle-mêmeet les générations à venir, en modifiant les patrimoines héréditaires, les génomes. Des scientifiques se prononcent pour.Cette conférencemontre qu’au seuil du XXI° siècle l’homme en connaît assez pour manipuler, mais pas suffisamment pour maîtriser. Les techniciens de l’ADN voudraient nous aider à produirel’alimentation, soigner, reproduire par clonage, ou même fabriquer des armes vivantes, biologiques.Des industriels s’emparent de ces rêves sans faire publicité des limites de leur savoir. Le nouveau pouvoir génétique vit sur des fantasmes et des hypothèses dépassées qui ne tiennent pas compte des réseaux admirables entre les gènes, entre les êtres vivants. Le rôle de l’environnement est déterminant mais négligé. Du coup, une sorte de dictature cachée exploite notre crédulité sur les gènes; il n’y a pas de quoi être fier des réalisations militaires, médicales, agricoles ou de la modification des animaux pour le développement ou la croissance économique grâce aux manipulations génétiques. Les animaux génétiquement modifiés doivent être exploités par le clonage, ce que l’on sait peu. Leursprincipauxdangerstiennent,comme pour les plantes modifiées pour contenir des pesticides et simplifier l’agriculture intensive, entre inconscience et précipitation. Les conséquences sont irréversibles. L’enjeu de cette conférence et deslivres de l’auteur sur le sujet (Ces OGM qui changent le monde & Génétiquement incorrect, Ed. Flammarion, coll. Champs)est d’éclairer les frontières de la connaissance et de la science des gènes, afin que chacun comprenne la part entre promesses mensongères et réalités, afin que chacun sache qui joue vraiment et pourquoi à l’apprenti sorcier.

Partager ce contenu :

236 videos linked to the post:

Asie
Good stories
Europe
Good stories
Afrique
Good stories