Démocratie et équité transgénérationnelles : quelle représentation pour les générations futures ?

A l’invitation du Haut Commissariat à la Protection des Droits, membre du Conseil d’administration du réseau francophone depuis 2018, la Principauté de Monaco a accueilli les 12 et 13 juillet une grande Rencontre internationale des Ombudsmans et Médiateurs de la Francophonie (AOMF). Cette Rencontre de Monaco, dont les travaux ont été ouverts par S.A.S. le Prince Albert II, a été consacrée à explorer de façon prospective le rôle que pourraient endosser les institutions publiques et indépendantes de protection des droits, dans la défense des droits des générations futures, à l’aune de la nécessité de plus en plus impérieuse de pouvoir faire entendre leur voix face à l’accélération partout dans le monde des crises sociales et environnementales qui menacent d’hypothéquer leur avenir de façon irréversible. Ainsi, pendant 2 jours, les représentants de plus d’une trentaine d’institutions publiques et indépendantes se sont retrouvés. Émilie GAILLARD, la coordinatrice générale de la Chaire d’Excellence Normandie pour la Paix, en tant qu’experte invitée, a ouvert les discussions le premier jour de la rencontre avec sa présentation intitulée : Démocratie et équité transgénérationnelles : quelle représentation pour les générations futures ?

Partager ce contenu :

244 videos linked to the post:

Asie
Good stories
Europe
Good stories
Afrique
Good stories