Déclaration publique du 6 juin Lancement du mouvement des jardins potagers

Les citoyens et le gouvernement s’unissent pour le lancement d’une campagne de création de jardins potagers à travers les Philippines.

La crise du Covid met aujourd’hui en lumière notre insécurité alimentaire, car l’alimentation est devenue une marchandise.

Jardins Potagers. Une étendue en bordure de route dans un village au sud du Grand Manille fleurit de cultures vivrières : kamonte (la patate douce), kamunggay (le moringa, un aliment sain), kapayas (la papaye), etc…

Afin de remédier à ce problème, des citoyens engagés tentent d’assurer eux-mêmes leurs besoins nutritionnels de base.

Des responsables de la jeunesse du mouvement I am Climate Justice (ICJ) – en coopération avec le Earth Day Network des Philippines, le Ministère de l’Agriculture (DA), d’autres organisations non-gouvernementales et des citoyens concernés  – initient un mouvement en faveur des jardins potagers.

Le Samedi 6 Juin 2020, les Philippins sont invités à se joindre au lancement du mouvement. Ceux qui le souhaitent pourront se faire photographier en train de planter des légumes dans des pots, des récipients en plastique ou dans leurs jardins. Puis ils pourront poster ces images sur les réseaux sociaux, accompagnées du hashtag #foodgardens.

Le 6 Juin est une date importante pour l’histoire mondiale. C’est le jour du Débarquement en Normandie, le jour où les Alliés lancèrent une invasion massive contre la tyrannie qui menaçait le monde libre. Inaugurer le mouvement des Jardins Potagers le 6 Juin 2020 se veut le symbole de la lutte pacifique du peuple contre la tyrannie de la faim et de l’extrême pauvreté.

Convergence et partenaires

Cette campagne a déjà été entamée par des responsables de la jeunesse dans la ville de Santa Fe sur l’île de Bantayan, à Cebu. « Le plus grand enjeu concerne les enfants et les générations futures, qui souffriront de famines extrêmes si nous poursuivons sur la même voie. Ne nous contentons pas de donner à manger à notre peuple. Apprenons à cultiver notre propre nourriture », déclare JL Contento, un responsable de la jeunesse de l’île de Bantayan. Les autorités locales de la ville coopèrent également actuellement avec le Programme 4Ps (Pantawid Pamilyang Pilipino Program) du Département de la Protection Sociale afin que ceux qui en bénéficient rejoignent le mouvement.

« Il n’y a aucune raison pour que les Philippins aient faim. Nous sommes bénis par un bon climat, une terre riche, et des pluies abondantes. Nous avons simplement besoin d’un petit effort pour parvenir à cultiver nos propres légumes » dit Nicole Ponce, une animatrice jeunesse de Cebu. « Nous allons puiser dans le grand esprit Philippin du Bayanihan : bayan – la communauté et la coopération, bayani – le héros. Bayanihan – un héroïsme communautaire et coopératif », ajoute-t-elle.

La campagne comprend 2 volets : l’un consiste en des jardins potagers individuels dans les cours, dans des pots, et dans des contenants jetables qui auraient été traités comme des déchets. Le second concerne des potagers collectifs aux abords des routes et sur des terrains publics vacants. Ceci étant autorisé par la Loi (Décret n°774, article 12, 2008).

Le Mouvement envisage que les jardins potagers occupent une place permanente dans un monde post-Covid. « Les gouvernements et leaders politiques vont et viennent, mais le besoin de nourriture et d’alimentation sera toujours présent », déclare Valerie Fajardo, une leader de la jeunesse basée dans le Grand Manille.

Une liste de participants est en cours de préparation. Si vous souhaitez nous rejoindre, veuillez nous envoyer votre nom et l’emplacement où vous prévoyez de planter à l’adresse bayanihan101.ph@gmail.com, ou au (+63) 906.494.0858. Si du matériel de jardinage est nécessaire, les participants peuvent être mis en relation avec les Directions régionales de l’Agriculture.

Partager ce contenu :

Le changement climatique et le droit international : La promesse d'un avis consultatif de la Cour internationale de justice
Justice climatique
Le 21 juin, à l’occasion de la deuxième journée de l’événement, l’Ambassadeur Odo TEVI, Envoyé ...
Lire la suite
Changements climatiques et droit international : la promesse d’un avis consultatif de la Cour internationale de Justice
Justice climatique
Palais de la Paix – La Haye L’Université de Leiden et l’organisation Blue Ocean Law ont organisé conjointement une ...
Lire la suite
Colloque - L'innovation au service de la durabilité
Justice climatique
15 juin 2022 Format hybride : En présentiel : Chapelle du «  Colégio da Trindade »En ligne (sur plateforme zoom) ...
Lire la suite
Colloque - L'innovation au service de la durabilité
Justice climatique
15 juin 2022 Format hybride : En présentiel : Chapelle du «  Colégio da Trindade »En ligne (sur plateforme zoom) ...
Lire la suite
Official stockholm+50 side event : symposium on judges and the environment
Justice climatique
Cet évènement, organisé par l’Institut Judiciaire Mondial de l’Environnement, l’Association Internationale des Juges et la Banque ...
Lire la suite
Retour sur la conférence : Making peace with nature environmental peacebuilding for sustainable development
Justice climatique
La Plateforme de consolidation de la paix de Genève, l'Environmental Peacebuilding Association, l'Université pour la paix, l'Union internationale pour ...
Lire la suite
Retours sur l’apport de la conférence de Stockholm +50
Justice climatique
Nous vous remercions d'avoir invité Joshua Cooper à ThinkTech Hawaii pour parler avec divers membres de la Chaire Normandie pour la ...
Lire la suite
Participation WYCJ à l'événement Stockholm +50
Justice climatique
Jour 2 Le vendredi 3 juin, pour la deuxième et dernière session de l’événement, la journée a ...
Lire la suite