Les leçons de paix de la Normandie – Constancio Paranal III

« Nous aurons la paix sur terre quand nous aurons la paix avec la terre. »

par Constancio Paranal III le 25 septembre

La paix est un mot énorme. Il englobe tout et est sans limite. Pour le définir, il faut un contexte, car il peut être extrêmement vague et nébuleux. Mais la paix est également effervescente, car sans elle, comment pouvons-nous espérer grandir et contribuer positivement à la société ? Je crois que nous sommes tous d’accord pour dire que c’est dans la paix que nous trouvons le réconfort, le sens, le but, la liberté, la gentillesse et, surtout, l’amour.

L’amour, qui est l’unité de base des relations humaines. Et les relations, sous diverses formes, voies et moyens, sont l’essence de la vie.

Il est donc impératif que nous trouvions, recherchions et vivions en paix.

Mais comment savoir ce qu’est la paix ? Qu’est-ce que cela signifie de faire l’expérience de la paix ? Et enfin, la paix est-elle vraiment accessible, ou est-ce un concept fugace dans l’esprit d’un rêveur béat et d’un aspirant plein d’espoir ?

En septembre 2022, avec un certain nombre de délégués internationaux, j’ai entrepris un voyage à la recherche de la paix. J’ai eu l’honneur d’être sélectionné comme l’un des lauréats de l’Universite Ete Normandie Pour La Paix.

Sous la direction du professeur Émilie Gaillard, la Chaire pour la paix de Normandie (CNP) a veillé à ce que notre voyage soit réel et jamais éphémère. Pendant une semaine entière, ils nous ont transmis les connaissances d’une armée d’universitaires et de croisés qui nous ont mis au défi de contribuer et nous ont incités à agir.

Mais par-dessus tout, la CNP nous a offert une communauté de personnes passionnées par la création d’un monde meilleur, d’un avenir prometteur et d’une paix génératrice.

L’ensemble de cette expérience m’a changé à jamais. Et chaque jour, les leçons de paix ont ajouté plus de sens et un désir d’agir plus courageusement et plus gentiment.

J’ai eu l’occasion de partager ces leçons avec mon équipe à la ville et au comté d’Honolulu, au bureau de la revitalisation économique et au bureau du changement climatique, de la durabilité et de la résilience. Je pense qu’il est de ma responsabilité de veiller à ce que la richesse des connaissances et de l’expérience que j’ai acquises soit partagée pour évoquer une nouvelle pensée ou inspirer une prise de conscience.

Et voici les leçons que j’ai apprises et partagées.

Leçon 1 : La paix est une responsabilité morale partagée.

Il est impossible d’atteindre la paix tout seul. Chacun doit participer au processus. Pour exister sur cette terre, il faut que chacun d’entre nous établisse une relation fonctionnelle avec les autres. Cela signifie coexister avec équité, non-violence et civilité. Notre responsabilité n’est pas limitée au temps où nous sommes ici, mais elle s’étend afin de subvenir aux besoins des générations futures. Cependant, les conditions de ce que nous avons hérité des générations passées ne devraient pas déterminer ce que nous devrions fournir à l’avenir, ni comment nous devrions le faire. En outre, l’étendue de notre responsabilité ne devrait pas être mesurée par ce que les autres font, mais par ce que nous sommes capables de faire. Pour connaître la paix, il faut la désirer ; pour la désirer, il faut l’imaginer. Et pour imaginer, il faut créer sa propre histoire. Le récit de cette histoire servira de guide et engendrera la bonté d’où jaillit la paix.

Leçon 2 : La paix est une démarche intergénérationnelle.

Nous désirons tous la paix, la sérénité et la tranquillité. Chacun a le droit de vivre en paix et d’en profiter. C’est un droit dont nous pouvons jouir, et que nous devons donc préserver et protéger pour les générations actuelles et futures. Et si l’établissement de pratiques éthiques et morales est un moyen de préserver et de protéger ce droit, il est essentiel de disposer d’une base juridique. En tant que société civile, nous avons le pouvoir de faire respecter nos droits, d’exprimer nos opinions et de défendre les causes qui garantiraient que chaque membre est responsable devant la loi commune et contribue à notre responsabilité et à nos objectifs communs. Les droits de l’homme sont essentiels à la préservation et à la promotion de la paix ; celle-ci n’est pas seulement intergénérationnelle mais transgénérationnelle.

Leçon 3 : La paix exige la réconciliation avec la terre et ses habitants.

Pour atteindre la paix sur terre, il faut faire la paix avec la terre et tous ses habitants. Le respect est une caractéristique fondamentale de l’humanité. Comprendre notre rôle et nos responsabilités en tant qu’intendants et gardiens de la terre nous donne l’occasion de respecter et d’apprécier toutes les choses, et de réaliser que nos interactions avec la nature peuvent avoir un impact sur les modes de vie futurs et les définir. Accorder de la valeur aux droits de l’homme signifie accorder de la valeur aux droits des peuples indigènes. Respecter la nature signifie respecter les connaissances, les traditions, la représentation et l’autodétermination des peuples autochtones.

Leçon 4 : La paix doit être mise à l’échelle

Comme toute chose sur terre, pour que le résultat que nous souhaitons ait un impact, il doit être à l’échelle. Pour que la paix compte, elle doit être ressentie dans chaque coin du monde, elle doit être comprise par chaque citoyen du monde et elle doit être pratiquée dans toute son essence. Les initiatives de la base sont nécessaires à des fins de défense, d’activisme et d’éducation. À l’ère des médias sociaux, le pouvoir est redistribué ; nous n’avons pas besoin d’attendre une masse critique pour agir. En fait, chacun d’entre nous possède le pouvoir de faire en sorte que la masse critique se produise, mais nous devons être assez courageux pour faire le premier pas.

Je suis reconnaissante avec la CNP pour l’occasion qui m’a été donnée, ainsi qu’à mes pairs, d’apprendre les uns des autres et d’être des agents de la paix. Le fait d’avoir été bénévole pour la CNP par le passé a rendu ma participation au programme encore plus spéciale. Cela m’a fait chaud au cœur de rencontrer enfin les personnes qui travaillent à la CNP et de faire partie d’une belle histoire – la célébration d’une confluence de jeunes esprits et de cœurs passionnés par notre avenir commun.

La paix est le but ultime.

Si nous intégrions cette pensée dans ce que nous faisons, la vie aurait plus de sens, plus d’objectifs et plus d’intentions. Nos vies seraient des contes de bonnes et puissantes histoires, chacune s’efforçant de raconter sa propre histoire de paix.

Je crois que la paix est un voyage qui en vaut la peine et qui se poursuit. Voici le mien ; quel est le vôtre ?

Partager ce contenu :

Le parc marin de la paix en Asie - Global Signature Drive On
CNRS & MRSH
Un avocat philippin spécialisé dans l'environnement mène une pétition mondiale pour faire de la mer de Chine ...
Lire la suite
Le désarmement nucléaire, le changement climatique et le Sommet des Nations Unies pour l’avenir
CNRS & MRSH
Un événement intergénérationnel pendant la Semaine du désarmement des Nations Unies (du 24 au 30 octobre)Mercredi 26 octobre, 13...
Lire la suite
Session académique de l'UPEACE & 34ème session du conseil de l'université pour la paix
CNRS & MRSH
Des membres du Conseil de l'UPEACE, de la Commission de la paix de l'UPEACE, ainsi que des partenaires et des ...
Lire la suite
Article OUEST FRANCE - Des étudiants étrangers simulent une assemblée générale de l’ONU
Actualités
Du 1er au 5 septembre, La Chaire d’excellence Normandie pour la Paix a organisé une université d’été à la Maison ...
Lire la suite
Infos et modalités de soumission étudiants école d'été CNP Septembre 2022
Actualités
La Chaire pour la Paix de Normandie invite officiellement les étudiants à participer à un programme inédit d'école d'été ...
Lire la suite
Colloque franco-brésilien : le devoir de non-régression sur l’environnement au Brésil et le droit des générations futures
Évènements
Il est bien connu que la question climatique a des effets qui ne se limitent pas à la sphère locale, ...
Lire la suite
Le changement climatique et le droit international : La promesse d'un avis consultatif de la Cour internationale de justice
CNRS & MRSH
La Haye Salle Auditorium Cette conférence réunira des juristes internationaux et des praticiens pour discuter du rôle ...
Lire la suite
Le changement climatique et le droit international : La promesse d'un avis consultatif de la Cour internationale de justice
CNRS & MRSH
La Haye Salle Auditorium Cette conférence réunira des juristes internationaux et des praticiens pour discuter du rôle ...
Lire la suite