Laurie Fartaria

Diplômée d’une Licence en droit, parcours droit public à l’Université de Clermont-Auvergne et du Master Droit de l’Environnement, des Territoires et des Risques à l’Université de Strasbourg, Laurie est désormais jeune doctorante intégrée à la Chaire Normandie pour la Paix, sous la co-direction d’Emilie Gaillard et de Stéphane Pessina.

Le sujet de la thèse s’intitule ainsi : « De la Nature-objet du droit à la Nature-sujet de droits : Dynamiques de transformations des notions de patrimoine et de propriété au profit d’une subjectité de la Nature ». Il est question de remettre en question les notions de patrimoine et de propriété pour une meilleure représentation et prise en compte de la Nature dans nos systèmes juridiques et sociétaux. Le travail de recherche se fera sous l’angle du droit privé et du droit public, et en droit comparé. Aussi, cette thèse se voudra inclusive, théorique et prospective, tout en intégrant les questions pratiques

Partager ce contenu :